Petit plateau avec coeur rouge pour atelier de partage
PARTAGE
10 février 2020
silence sur un sentier bordant une rivière
SILENCE
27 février 2020

Magnétisme

lumière magique annonçant le lever du soleil

la beauté se voit son énergie se ressent

Ma grand-mère, conjureuse comme l’on disait à l’époque et coupeur de feu, n’avait de cesse de dire à ses amis : « j’aimerais tant que Catherine perpétue mon don mais elle s’entête à refuser, pourtant je le sais, je le sens, elle a ce magnétisme en elle, elle est capable » ; elle haussait les épaules comme pour mieux montrer sa désolation. Oui désolée elle l’était, pendant que moi je sous-estimais l’importance de ce bienfait.

Pourtant? très tôt j’ai eu l’envie de faire un travail personnel. J’étais en interrogation perpétuelle « pourquoi sommes-nous là ? pour aller où ? à quoi ça sert tout ça… ? Au détour de mes rencontres, beaucoup de personnes avisées me disaient : « pourquoi ne perpétuez-vous pas le don de votre grand-mère ? ACCEPTEZ et LAISSEZ FAIRE votre magnétisme. » La belle histoire ! je me confortais dans le refus via moult raisons.

Jusqu’au jour où une femme a insisté pour que je fasse ‘’quelque chose’’ pour un enfant. Face à sa ténacité je m’empressai de lui répondre « ok, je vais essayer mais s’il n’y a pas de résultat probant et rapide, il est impératif que les parents consultent »

Puis une deuxième personne a suivi, puis 3 puis 4… et ainsi je me suis retrouvée dans cette -marmite d’aptitude- dans laquelle j’étais tombée petite.

Je dis souvent « ce n’est pas parce qu’on ne voit pas, que ça n’existe pas » car il est évident que l’invisible qu’il soit ondes, vibrations, pensées, intentions… est présent et actif pour chaque Être. Alors se servir de ce qu’on ne voit pas est étonnant, prodigieux.

Nikola Tesla disait : « Si vous voulez trouver les secrets de l’Univers, pensez en termes d’énergie, de fréqence, d’information et de vibration »

Pourquoi ne pas avoir la simplicité, pour ne pas dire l’humilité, d’accepter de servir d’outil de ‘Mieux-Etre’ à l’invisible (quel que soit le nom qu’il nous plaît de donner) afin d’aider, apaiser, soulager, réparer, alléger.

Ecouter, soutenir, accompagner et faire confiance à nos aptitudes en toute bienveillance et avec respect fait partie de ce qui est bon et juste. Aller dans ce sens favorise la construction et la réparation de l’Humain dans toute sa grandeur. N’est-ce pas une priorité dans ce monde en déséquilibre… ?

Je vous laisse à vos réflexions.

Bien à vous. C.N.